3 pactes pour agir : le 13 décembre, votez pour la gauche et les écologistes rassemblés.

Trois pactes pour agir :

– un pacte de sécurité et de service public : avec par exemple la création de 150 lignes du bus RATP et OPTILE, notamment en grande couronne, avec un bus toutes les 15 mn ;

– un pacte culturel et d’égalité : priorité à l’emploi avec 10 000 emplois dans les transports :

– un pacte environnemental : création d’une ceinture maraîchère en grande couronne.

Le 13 décembre, avec François Kalfon, Roselyne Sarkissian, Claude Bartolone et la gauche et les écologistes rassemblés, votez pour une Ile-de-France huamine !

Découvrez la profession de foi au format pdf  sur le site du minsitère de l’intérieur.

Cover-facebook-2.fr

PETITION : Pour baisser les prix, remunicipalisons la gestion de l’eau à Melun. Non au renouvellement du contrat Véolia !

A Melun, une pétition est lancée aujourd’hui par de nombreuses formations politiques (PS, PC, Front de Gauche, PRG, Génération Ecologie et MUP). François Kalfon, conseiller régional d’Ile-de-France et candidat à la mairie de Melun, soutient cette initiative et appelle lui aussi les Melunaises et les Melunais à signer (directement ici) cet appel avant le  jeudi 13 février 2014, date du prochain conseil municipal officiellement prévu.

Ci-dessous le texte complet de l’appel lancé au maire sortant de Melun par de multiples acteurs politiques locaux.

►POUR UNE GESTION PUBLIQUE ET TRANSPARENTE DE L’EAU À MELUN

►CONTRE LE PASSAGE EN FORCE DU MAIRE LE 13 FÉVRIER PROCHAIN

5,11 euros le m3 à Melun contre 3,11 euros le m3 à Paris: Acceptez-vous cette différence ?

Le renouvellement du contrat avec Veolia sera fixé par le marché passé avec l’entreprise au mois de décembre 2014. Or la municipalité sortante au lieu de prendre le temps nécessaire au débat, préfère passer en force en imposant ce renouvellement le 13 février prochain à l’occasion du conseil municipal.

Or le débat sur le mode de gestion (public ou privé) ainsi que le prix élevé de l’eau (+ 25% depuis 2006 à Melun) sont au coeur des enjeux des élections municipales des 23 et 30 mars prochains.

C’est à la nouvelle majorité du conseil municipal élue au lendemain des élections municipales qu’il appartiendra de prendre une décision transparente. Le conseil municipal décidera alors du mode de gestion de l’eau et de son prix pour les 10 années à venir, sur la base d’une large consultation des habitants.

Que cache cette précipitation ?

En réalité nous les Melunais, nous payons à Veolia 5,11 euros contre 3,39 euros au m3 dans la moyenne nationale en 2013.

La ville de Paris a remunicipalisé son eau. Le résultat est flagrant : les parisiens payent 3,11 euros le m3 en 2013 soit deux euros de moins que les melunais.

Pourquoi l’eau est-elle si chère à Melun ? Alors que les captages sont proches de nous ? Il n’y a aucune raison valable.

Sur ce simple constat nous vous proposons de signer cette pétition pour obtenir de l’actuelle majorité le report du vote de renouvellement à une date à définir après les élections municipales de mars 2014.

En signant cette pétition, nous refusons que l’actuelle majorité renégocie le prix de l’eau avec Veolia dans le dos des melunais avant les élections municipales.

L’eau est un bien public essentiel et une richesse appartenant à tous. C’est pourquoi il nous revient d’en défendre son accès universel. »

►SIGNER LA PETITION MAINTENANT: CLIQUER ICI

L’Etat valide le financement du nouvel hôpital de Melun et Sénart !

Mardi 22 octobre 2013, le  comité interministériel de performance et de modernisation de l’offre de soins (Copermo) a validé le financement du nouvel hôpital de Melun et Sénart.

L’État a ainsi approuvé le principe du plan d’investissement de  ce nouvel équipement de santé,  qui sera situé sur la butte de Beauregard au nord de Melun.

La gauche a fait en 15 mois mieux que la droite en 10 ans !

Pendant 10 ans, de 2002 à 2012, la droite au pouvoir nationalement et localement n’a pas su faire avancer le financement de ce dossier.

En 15 mois, l’ensemble des élus(e) socialistes, de gauche et de progrès ont réussi, avec l’ensemble des personnes intéressées,  à renégocier le projet et à faire aboutir son plan de financement.

Un pôle de chirurgie publique à l’hôpital de Melun

Le projet pensé par la droite avait notamment cédé la chirurgie au seul secteur privé. L’action des élu(e)s socialistes a permis d’obtenir le développement d’un pôle chirurgical public qui permette le libre choix des patients et garantisse à tous les usagers l’accès aux soins dans le cadre du service public hospitalier.

 François Kalfon salue la décision du Copermo

François Kalfon, conseiller régional socialiste d’Ile-de-France et candidat à la mairie de Melun, a salué le 23 octobre 2013 cette décision « pour le feu vert enfin donné à la construction de la nouvelle plateforme hospitalière de Melun-Sénart, pôle de santé public ». Retrouvez sur kalfon-melun2014.fr l’intégralité de sa réaction.

Futur hôpital de Melun-Sénart : ça avance !

Le mardi 2 avril 2013, le comité interministériel (dit « COPERMO ») a  décidé de sélectionner le projet d’investissement de la future plateforme hospitalière de Melun-Sénart.

La section socialiste de Melun se félicite de cette décision.  Le projet porté par l’hôpital public de Melun – Marc Jacquet doit, plus que jamais, contribuer à l’accès de toutes et tous aux soins et à la santé .

Communiqué d’Olivier Faure, député socialiste de la 11e circonscription de Seine-et-Marne (Sénart-Le Mée) :

« Plateforme hospitalière de Melun-Sénart : une première étape passée avec succès

Après dix ans d’attente et de promesses sans aucune concrétisation, le projet de plateforme hospitalière de Melun-Sénart prend enfin forme. Comme la ministre de la Santé s’y était engagée auprès d’Olivier FAURE, député de la 11ème circonscription de Seine-et-Marne et de Michel BISSON, vice-président du SAN de Sénart, le COPERMO (Comité Interministériel de Performance et de la Modernisation de l’Offre de soins) a examiné prioritairement le dossier le 2 avril dernier.

Le COPERMO a décidé de l’éligibilité du projet de plateforme hospitalière de Melun-Sénart. (…) [la suite sur le blog d’Olivier Faure] »