Voeu du groupe Nouveau souffle pour Melun sur l’égalité femme-homme

Lors du conseil municipal de Melun le jeudi 24 mars 2016, les élu-e-s du groupe Nouveau souffle ont présenté un voeu sur l’égalité femme-homme, que vous trouverez ci-dessous.

Ce voeu, à la suite du rapport sur la situation de la ville en la matière, inscrit à l’ordre du jour de ce conseil, avait pour objet de créer une commission spéciale  à l’égalité femmes-hommes.

13 conseillers municipaux ont voté POUR, une partie s’est abstenue, le reste a voté CONTRE.

Les melunaises et les melunais jugeront.

Texte du voeu :

« Le rapport sur la situation en matière d’égalité Femmes-Hommes concernant la ville de Melun a été transmis à l’ensemble des membres du Conseil Municipal le vendredi 18 mars 2016.

Dans ce rapport, il est constaté, entre autres, qu’aujourd’hui les femmes occupent des postes moins qualifiés que les hommes alors même que les femmes sont de plus en plus diplômées. De même, il est constaté que le salaire horaire net moyen des salariés est toujours inférieur chez les femmes que chez les hommes (l’écart de salaire moyen s’élève à 15%).

De manière plus précise encore, il est indiqué que le salaire moyen des titulaires de la ville de Melun au 31 décembre 2015 est de 2253 euros pour les femmes contre 2503 euros pour les hommes. Cet écart de salaire est intolérable.

Si dans l’idéal, nous souhaiterions que chaque femme concernée par cette injustice puisse récupérer de manière rétroactive et totale ce qui lui est dû, nous nous contenterons ce soir de proposer aux membres du Conseil Municipal ce vœu qui engagerait la Ville à rémunérer dès à présent l’ensemble de ses salariés de manière parfaitement égale lorsque ces salariés exercent la même fonction et possèdent les mêmes compétences.

Par ailleurs, il est suggéré dans ce rapport que la Ville signe la Charte Européenne pour l’égalité Femmes / Hommes dans la vie locale. Si nous soutenons cette initiative sans aucune réserve et que nous appelons à ce que cette signature se fasse rapidement, nous pensons également compte tenu des éléments précités qu’il faut aller plus loin.

C’est pourquoi, nous vous proposons de créer une commission spéciale dédiée à l’Egalité Femmes-Hommes afin d’évaluer la place faite aux femmes dans notre commune, de définir des priorités et de s’engager en proposant, en lien avec les services et associations existants, des actions concrètes pour réduire ces inégalités persistantes. »

 

Motion de la section PS de Melun-La Rochette sur la déchéance de nationalité et la prolongation de l’Etat d’urgence

Motion de la section PS de Melun-La Rochette
23 janvier 2016

A la suite des évènements tragiques et barbares qui ont frappés la
France en janvier et novembre 2015, le Président de la République et
le gouvernement ont décidé de prendre toutes les mesures nécessaires
pour préserver la sécurité de chacun sur le sol français.

En effet, ont été mis en place tout un ensemble de mesures et de
projets législatifs qui vont permettre à la France de disposer, dans le
respect de ses lois et de ses valeurs, des armes pour lutter encore plus
efficacement contre le terrorisme (création de milliers de poste pour la
justice et les forces de sécurité, inscription dans la constitution de
l’Etat d’urgence pour l’encadrer juridiquement, réforme de la
procédure pénale et la loi contre le terrorisme).

Si toutes ces mesures sont compréhensibles face aux menaces
auxquelles nous sommes confrontées, il est impératif de rappeler
l’attachement à nos valeurs républicaines résumées dans notre devise :
liberté, égalité, fraternité.

C’est au nom de cette notion d’ « Egalité » entre les femmes et les
hommes que nous sommes opposés aujourd’hui à la proposition
d’inscrire dans la loi et dans la Constitution, la déchéance de
nationalité pour les binationaux nés en France et condamnés pour
terrorisme.

En affirmant une différence entre nos concitoyens nationaux et
binationaux, cette disposition va à l’encontre des principes de notre
engagement politique en tant que militant du Parti socialiste et en tant
que citoyen français et européen.

En outre, nous sommes en désaccord avec la prorogation de l’Etat
d’urgence. En effet, la lutte totale contre le terrorisme peut et doit se
faire dans l’Etat de droit, c’est-à-dire, sous le contrôle du juge
judiciaire et du juge administratif.

Ainsi, les adhérents du Parti socialiste à la section de Melun appelons
les représentant-e-s élu-e-s de la Nation à se saisir du débat
parlementaire pour définir les voies et moyens qui permettront, tout à
la fois, de proclamer la volonté de la République française de
combattre ces atteintes, et de garantir l’égalité des citoyens nés
français.

Motion adoptée à l’unanimité lors de la dernière Assemblée générale
qui a eu lieu le vendredi 22 janvier 2016.

3 pactes pour agir : le 13 décembre, votez pour la gauche et les écologistes rassemblés.

Trois pactes pour agir :

– un pacte de sécurité et de service public : avec par exemple la création de 150 lignes du bus RATP et OPTILE, notamment en grande couronne, avec un bus toutes les 15 mn ;

– un pacte culturel et d’égalité : priorité à l’emploi avec 10 000 emplois dans les transports :

– un pacte environnemental : création d’une ceinture maraîchère en grande couronne.

Le 13 décembre, avec François Kalfon, Roselyne Sarkissian, Claude Bartolone et la gauche et les écologistes rassemblés, votez pour une Ile-de-France huamine !

Découvrez la profession de foi au format pdf  sur le site du minsitère de l’intérieur.

Cover-facebook-2.fr

Mobilisons nous le 27 janvier pour le mariage pour tous !

Préparons nous le dimanche 27 janvier pour marcher ensemble à Paris  vers la Bastille et défendre l’engagement 31 du président de la République.

Des manifestants issus des diverses tendances de la droite, allant de la droite catholique traditionnelle au FN ont défilé le dimanche 13 janvier pour dire leur opposition au projet de loi sur le mariage pour tous. Comme à l’accoutumée, slogans homophobes, défense d’un ordre social ancien et dépassé, amalgames en tous genres ont marqué le ton de cette journée.

Nous devons refuser cela et dire notre soutien au gouvernement. C’est une proposition du candidat François Hollande. Elle doit être et sera respectée ! L’objectif est de mobiliser toutes les forces de la gauche afin de proclamer notre attachement à cet engagement de campagne.

Allons-nous laisser la rue aux opposants sans, à notre tour, proclamer notre soutien à cette réforme progressiste du droit de la famille ?

Le Parti socialiste appelle ses militants et sympathisants à rejoindre la grande manifestation du 27 janvier qui part de la place Denfert-Rochereau à 14h.

Manifestation, mariage pour tous, Paris, 16 décembre 2012

Manifestation, mariage pour tous, Paris, 16 décembre 2012 (photo : section PS de Melun, sous licence Creative commons (CC BY-NC-ND 2.0)

Nous devons défiler parce qu’il en va d’une des plus ambitieuses réformes sociétales des deux dernières décennies.

Nous devons défiler parce que manifester, c’est affirmer notre attachement au principe d’égalité devant la loi.

Nous devons défiler parce que notre rôle de socialistes, de militants, de sympathisants, d’hommes et de femmes de gauche et plus largement de citoyennes et de citoyens est de battre le pavé, dans la droite ligne de notre culture politique, pour porter nos idées et nos idéaux.

Nous devons défiler parce que c’est dans ces moments que l’engagement politique prend tout son sens.

La section de Melun appelle donc tous ses militants et sympathisants à la rejoindre lors de cette grande manifestation. Un lieu de rassemblement spécifique sera communiqué dans les jours à venir.

N’oubliez pas chers amis : défiler, c’est gouverner ! Rester chez soi, c’est laisser parler les opposants.