Section socialiste de Melun
Section socialiste de Melun

Conseil municipal melunais du 7 février : des orientations budgétaires injustes et inefficaces

Le par

Le conseil municipal de Melun débattait jeudi dernier, en application de la loi (socialiste) de 1992, des orientations budgétaires pour l’année 2013 de notre ville. On pouvait s’attendre à ce que la municipalité actuelle présente les conséquences financières de ses grands choix politiques, en terme de dépenses et en terme de recettes.

Force est de constater pourtant que la municipalité donnait l’impression, au-delà des chiffres avancées, de vouloir échapper au débat. En insistant sur la permanence de crise financière et sociale, en incriminant les décisions du gouvernement de Jean-Marc Ayrault (sur les nouveaux rythmes scolaires, repoussés à Melun à la rentrée 2014, sur l’accueil à l’école des enfants de moins de trois ans), la municipalité ne voulait-elle pas minimiser ses choix réels ? Sous le paravent de l’évidence ou du bon sens, ne voulait-elle pas, pour la fin de son mandat et avant son retour vers les électeurs, minimiser sa responsabilité sur les choix retenus ?

Nos élu(e)s socialistes, Marie-Noelle Villedieu et Michel Dumesny, sont intervenus pour souligner les conséquences de ces choix : l’injustice découlant de l’augmentation des tarifs des services publics (supérieur de 0,5 % à l’inflation pour 2013), l’accroissement du niveau d’endettement de la ville et – de l’aveu même de la majorité ! – la difficulté dans laquelle nous sommes de pouvoir continuer à investir après 2014 pour préparer l’avenir de la ville et de ses enfants, sans augmenter l’endettement et les prélèvements sur les melunais !

C’est là le problème fondamental qui ressort de cette présentation budgétaire. Les investissements de la ville projetés pour 2013, supérieurs à 20 millions d’euros, ne répondent pas suffisamment à l’avenir de Melun, à son développement économique, à la formation, à l’emploi de sa jeunesse et de ses salariés. C’est le constat qui s’impose, pour nous, socialistes melunais, à l’issue de ce débat d’orientation budgétaire.

Sur le même thème, lire aussi :

Après le meeting de Benoît Hamon de Paris-Bercy le 19 mars, découvrez le programme pour faire Battre le cœur de la France dès le 23 avril 2017 : - pour le
Le par

Les derniers contenus multimédias